L'Orée des Conteurs
Bienvenue sur l'Orée des Conteurs, forum d'entraide dédié à l'écriture de récits SFFF.


Afin d'accéder à l'ensemble des ressources proposées par notre communauté, nous vous invitons à vous identifier si vous êtes déjà membre ou à vous enregistrer dans le cas contraire.

Fantasy historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fantasy historique

Message par Akram le Mer 6 Avr 2016 - 15:44

Dans le sous-genre de la Fantasy historique, une partie de l'histoire de la Terre est le cadre, mais avec des éléments fantastiques ajoutés. Ce paramètre peut être défini sur la Terre et poser une question — comment la guerre civile américaine se serait déroulée s'il y avait eu des vampires ? — ou dans un autre monde qui partage des événements culturels et historiques avec la Terre. La Fantasy historique a peu de limites, ce qui signifie que les mythes et légendes peuvent avoir leur place, tout autant que les événements historiques.

Beaucoup de recherches sont nécessaires pour la conception de ces histoires et les auteurs le prouvent aux lecteurs. En effet, les auteurs sont en mesure de concevoir des histoires de fiction fantastiques qui semblent presque possibles. La Fantasy implique la conception d’un univers, mais quand on écrit de la Fantasy dans un cadre historique, les auteurs se basent sur une structure préexistante. Le monde est ainsi bien développé, complexe et vaste, mais familier.

La Fantasy historique est (généralement) située dans un temps historique réel (passée ou présent) et comprend des éléments fantastiques (de la magie, etc.). L’Uchronie se trouve dans une période de temps historique où quelque chose de l'histoire a été modifié ou ré-imaginé.



CARACTÉRISTIQUES


  • Niveau de magie :

Variable. Certaines histoires se concentrent davantage sur les chevaliers errants, tandis que d'autres disposent de batailles de magiciens.


  • Niveau des grandes idées et des implications sociales :

Variable. Cette fonction dépend entièrement des intentions de l'auteur. Il y a habituellement une raison pour que les auteurs choisissent une période/personnalité/événement spécifique. Quand il y a un renvoi à l'histoire, c’est qu’il y a quelque chose à dire.


  • Niveau de caractérisation :

Bon. Les écrivains ont l'occasion de s’inspirer de gens réels historiques pour créer leurs personnages, et même de les réinventer. Les écrivains ont de riches sources à utiliser pour créer leurs personnages et aussi longtemps que l’inspiration est équilibré, les personnages sont bien développés


  • Niveau de complexité des intrigues :

Élevé. L’intrigue est une force motrice pour la Fantasy historique. Le déroulement des événements, les causes et effets, et les liens entre les événements et les gens sont importants pour l’intrigue et l'histoire.


  • Niveau de violence :

Élevé. La plupart des récits de Fantasy historique ont lieu au cours d'une période historique engagée dans un conflit. Cependant, ces histoires sont plus grandes que les aventures cape et d'épée, de sorte que si la violence peut être la clé pour les événements de l'histoire, elle n’est généralement pas l'objet de la narration.


  • La fantasy historique n’est pas pour vous si…

Si vous aimez les histoires à évolution rapide. La Fantasy historique a tendance à prendre son temps — les historiens, de la communauté de Fantasy ou autres, ne sont pas connus pour leur brièveté.


Traduction libre des articles Historical Fantasy et High Historical Fantasy issus de bestfantasybooks.com.



TÉMOIGNAGE & OUVRAGES


Juan Miguel Aguilera, auteur espagnol publié a écrit:Je pense que ces deux genres sont confrontés à une problématique assez semblable : sortir le lecteur de son milieu quotidien afin de le confronter à un environnement exotique. Ceci permet la gestion des scénarios à travers des perspectives nouvelles. D’une certaine manière, le roman historique comme celui fantastique est semblable au voyage de Marco Polo en terre inconnue. Et ce voyage va mieux nous faire comprendre la réalité du monde que nous avons laissé derrière nous.


La folie de Dieu, de Juan Miguel Aguilera.
Lavinia, d’Ursula Le Guin.
La série Le lion de Macédoine, de David Gemmell.
Les chevaux célestes, de Guy Gavriel Kay.
Le roi d’août, de Michel Pagel.
Jonathan Strange & Mr Norrell, de Susana Clarke.

_________________
Le Boucher de Rochère : ma nouvelle ; vos commentaires.
avatar
Akram
Meneur de l'Orée
Meneur de l'Orée

Bêta-lecteur de l'Orée Bêta-lecteur de l'Orée
Membre publié Conteur publié
Commentaires : 132
Messages : 1623

Masculin Date d'inscription : 12/01/2016


http://surlesterresdakram.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum