L'Orée des Conteurs
Bienvenue sur l'Orée des Conteurs, forum d'entraide dédié à l'écriture de récits SFFF.


Afin d'accéder à l'ensemble des ressources proposées par notre communauté, nous vous invitons à vous identifier si vous êtes déjà membre ou à vous enregistrer dans le cas contraire.

L'étrange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'étrange

Message par Akram le Jeu 5 Mai 2016 - 19:31

Un « conte étrange », tel que défini par H.P. Lovecraft dans ses écrits non romanesques et donné dans les pages des magazines comme Weird Tales est une histoire qui a un élément surnaturel, mais ne tombe pas dans la catégorie de l'histoire de fantôme traditionnelle ou le conte gothique, populaires dans les années 1800. Comme l'écrivait Lovecraft en 1927, le conte bizarre « a quelque chose de plus qu’un meurtre secret, des os sanglants, ou une forme drapée aux chaînes cliquetantes ». Au lieu de cela, il représente la poursuite d'une certaine compréhension du monde indéfinissable et peut-être à l’inaccessibilité exaspérante au-delà du banal — une « certaine atmosphère de terreur haletante et inexplicable » ou « une suspension ou une défaite pernicieuses et particulières des… lois fixées par la Nature » — par le biais de la fiction qui vient du côté le plus obscur et troublant de la tradition fantastique.

Habituellement, les personnages dans le sous-genre de L’étrange ont soit pénétré dans un lieu inconnu à la plupart d'entre nous, soit ont accueilli des allusions sur l'insolite au point qu'ils deviennent obsédés par l'étrange. Que cela existe ou non, ils sont tombés dans un dialogue avec lui ; ils pourraient se retirer de l'abîme, ils pourraient décider d’effacer ce qu'ils ont vu, mais cependant ils s’en préoccupent. De telles histoires peuvent être terrifiantes, mais ne comptez pas toujours sur la peur au cœur de la fiction d'horreur, ni les revirements de fin traditionnels. Elles restent universelles, parce qu'elles divertissent tout en exprimant notre propre insatisfaction et incertitude sur la réalité — et dans un contexte dans lequel le monstre, l'étrangeté, se dresse d'abord pour lui-même, elles comportent une substantialité viscérale qui nous convainc, du moins lors de la lecture, de l'existence de l'étrange.

En tant que forme d’art du XXe et XXIe siècle, l'histoire de l'étrange est celle du raffinement (et de la déstabilisation) de la fiction surnaturelle dans un cadre établi, mais aussi de la contamination bienvenue de cette fiction par l'influence d'autres traditions, certaines seulement connectées en périphérie au fantastique. L'étrange dans une langue vernaculaire moderne en est également venue à signifier la fiction dans laquelle un autre élément, comme un rituel bizarre ou la science fiction, remplace le surnaturel tout en offrant le même frisson sombre de l'inconnu et du visionnaire.

C’est alors une fiction moderne, non-linéaire, presque expérimentale, dansant entre les frontières de la science-fiction, du fantastique et de la fiction littéraire dominante. La dissonance cognitive semble être presque un objectif de ce sous-genre, avec ses fins non résolues, des lacunes ou des déplacements chronologiques, le refus de décrire avec précision ou complètement les personnages, et une détermination farouche à correspondre à aucun autre genre.



CARACTÉRISTIQUES


  • Niveau de magie :

Hautement magique dans l'ensemble, mais il y a d'innombrables façons dont cela est dépeint dans ces livres. Comme il n'y a pas de contenu, de direction ou de ton communs, il est inutile d'essayer d'encercler la représentation de la magie.


  • Niveau des grandes idées et des implications sociales :

Élevée. Ce que tous les premiers écrivains et ceux écrivains qui viendront après eux partageaient était un élément visionnaire dans leur écriture, une certaine impulsion ou vision du monde qui les a catapulté au-delà du quotidien. Dans certains cas, cela est exprimé dans leur écriture comme une simple lueur ou un reflet d'un puits profond. Dans d'autres, c’est un grand feu ardent au centre de leur travail. Dans les deux cas, subtile ou appuyé, L'étrange reconnaît que notre quête de la compréhension au sujet des mondes au-delà de nous ne peut pas toujours être trouvée dans la science ou la religion et devient ainsi une voie alternative pour l'exploration du numineux. Est-ce que ces auteurs croient dans les éléments surnaturels qu'ils décrivent ? Dans certains cas, la preuve suggère que oui. Dans la majorité, l'impulsion pour divertir est combinée avec l'impulsion de rappeler aux lecteurs l'étrangeté du monde et les limites de notre compréhension sur celui-ci. Quelques-uns ont vu le monde si différemment que ce qui leur semblait normal saisi les lecteurs comme étant profondément bizarre.


  • Niveau de caractérisation :

Le niveau de caractérisation varie grandement, certains richement dessinés et complexes, un peu unidimensionnels, certains tout simplement symboliques. Tout ou partie de ceux-ci peuvent exister dans la même histoire.


  • Niveau de complexité des intrigues :

Il peut être difficile de suivre l'intrigue de ces livres. Encore une fois, les lecteurs devraient beaucoup s’investir pour rendre l'histoire significative.


  • Niveau de violence :

Aussi bien la violence que le sexe sont couramment représentés, et pourraient être d'une nature bizarre.


  • L’étrange n’est pas pour vous si

Vous n'aimez pas être défiés avec peu de possibilités de trouver la résolution ou la fin. Les auteurs dans cette catégorie vous placeront dans l’expectative.


Traduction libre des articles The Weird: An Introduction, de Ann et Jeff VanderMeer, et New Weird Fantasy, issu de bestfantasybooks.com.



TÉMOIGNAGE & OUVRAGES
« Je pense que le sujet du « sentiment de crainte cosmique » dont nous entendons beaucoup parler dans la tradition de L’étrange est de s’arranger avec le sentiment du numineux, que ce soit dans une itération horrible (ou, plus occasionnellement, dans un genre joyeux), comme étant complètement intégré dans le quotidien, plutôt qu'une intrusion. Dans cette mesure, L'étrange pour moi aborde le sentiment que la réalité est toujours étrange ». (China Miéville, auteur anglais publié)


La Maison au bord du monde, de William Hope Hodgson.
L’Appel de Cthulhu, de Howard Phillips Lovecraft.
Lombres, de China Miéville.
La Cité des saints et des fous, de Jeff VanderMeer.
Aquaforte, de K.J. Bishop.



DÉRIVÉS
  • Réalisme magique :

La magie est une partie de la vie quotidienne — la vie magique et la vie banale coexistent et ne sont pas en conflit. Ce sous-genre a tendance à être plus littéraire. C’est une fiction sérieuse qui a un réalisme différent que notre propre réalité, mais un réalisme tout de même.

Fait intéressant, le Réalisme magique a commencé dans l'art, plutôt que dans la littérature, et a une forte association avec des artistes latino-américains. L'art et la littérature ont tendance à être fortement détaillés et nettement réels — bien que parfois troublants. Le terme a été désigné dans les années 1940 par l'écrivain cubain Alejo Carpentier. Les spécialistes ont fait valoir que le Réalisme magique est une extension de l'écriture post-coloniale, où les auteurs tentent de donner un sens à deux réalités distinctes (les colonisateurs et les colonisés).

Le Réalisme magique fabrique un monde qui est à la fois réel et contraire à notre réalité objective : le temps est souvent non linéaire, la causalité peut être subjective, et le banal et le magique coexistent. Tout est banal et tout est magique. La littérature laisse les lecteurs avec un sentiment : l'inquiétude, l'enchantement, la tranquillité, etc.


Traduction libre de l’article Magic Realism, issu de bestfantasybooks.com.


La Maison aux esprits, d’Isabel Allende.
Cent ans de solitude, de Gabriel García Márquez.
Histoire universelle de l'infamie, de Jorge Luis Borges.
Kafka sur le rivage, de Haruki Murakami.
L’Océan au bout du chemin, de Neil Gaiman.

_________________
Le Boucher de Rochère : ma nouvelle ; vos commentaires.
avatar
Akram
Meneur de l'Orée
Meneur de l'Orée

Bêta-lecteur de l'Orée Bêta-lecteur de l'Orée
Membre publié Conteur publié
Commentaires : 132
Messages : 1674

Masculin Date d'inscription : 12/01/2016


http://surlesterresdakram.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum